Réflexion pour la deuxième activité

 Sortir 

« Nous croyons que c'est par la grâce de notre Seigneur Jésus que nous sommes sauvés, tout comme eux. » (Actes. 15, 11).

 

« Le dialogue est un chemin de persévérance qui comprend aussi des silences et des souffrances »

 

La base de la discussion est "la passion partagée pour la mission commune de l'évangélisation et non la représentation d'intérêts contradictoires." Il est toutefois de la plus haute importance de reconnaître que "l'écoute est le premier pas, mais elle exige d'avoir un esprit et un cœur ouverts, sans préjugés."

 

Nous nous tenons devant Toi, Saint-Esprit,

alors que nous nous rassemblons en Ton nom.

Avec Toi seul pour nous guider, invite-Toi dans nos cœurs ;

Enseigne-nous le chemin que nous devons suivre et comment nous devons le suivre.

 

Nous sommes faibles et pécheurs ;

ne nous laisse pas promouvoir le désordre.

Ne laisse pas l'ignorance nous conduire sur un mauvais chemin.

ni la partialité influencer nos actions.

Fais que nous trouvions en Toi notre unité afin que nous puissions cheminer ensemble vers la vie éternelle

et que nous ne nous écartions pas du chemin de la vérité et de ce qui est juste.

 

Tout cela, nous te le demandons, Toi qui es à l'œuvre en tout lieu et en tout temps,

dans la communion du Père et du Fils, pour les siècles des siècles.

Amen.

 

 

 

Allez dans une paroisse catholique voisine (peut-être une paroisse d'un groupe linguistique ou d'un rite différent), ou un monastère ou une communauté religieuse). Il s'agirait idéalement d'un lieu que la plupart des gens n'ont jamais visité auparavant. Par exemple : l'église syrienne catholique de Jérusalem ou l'église Notre Dame Femme de Valeur à Tel Aviv ou les moniales du monastère de Lavra Netofa ? Partez à la découverte d'une oasis inconnue de la présence de l'Église en Terre Sainte.

 

En arrivant, prenez le temps de célébrer une simple liturgie de la Parole, en lisant lentement et en méditant le passage sur le Concile de Jérusalem, lorsque différents groupes de l'Église se sont réunis et ont envisagé l'Église qu'ils étaient appelés à devenir ensemble, Pierre (Actes 15, 1-20). Paul et Barnabé reviennent de mission et sont rejoints par Pierre et Jacques à Jérusalem, ensemble ils essaient de comprendre ce que signifie être un chrétien dans leur monde. Doit-on être circoncis ou non ? Doit-on suivre la loi mosaïque ? Ces apôtres ont choisi la voie du discernement, de la prière et du dialogue et se sont réunis pour voir où l'esprit les conduisait. Finalement, ils ont pris une décision qui était un signe de l'Esprit à l'œuvre parmi eux pour le bénéfice des autres.

 

Invitez une personne de la paroisse, du monastère ou de l'institution que vous visitez à donner un témoignage, en parlant de sa vie, de sa vocation, de sa foi et de sa mission. Cette personne doit être capable de s'exprimer clairement sur ces questions. Laissez un temps suffisant pour les questions et l'échange avec le témoin qui a été écouté.

 

  1. Comment les différentes traditions, spiritualités et manières de vivre de nos Eglises sont-elles intégrées ensemble pour donner un témoignage chrétien authentique en Terre Sainte ? Comment les différentes communautés de Terre Sainte travaillent-elles ensemble ?

  2. Comment nous engageons-nous nous-mêmes dans la promotion des relations avec les différentes communautés de Terre Sainte ?

  3. Quelles expériences de dialogue et d'engagements partagés avons-nous avec les croyants d'autres religions et avec les non-croyants ?

A la fin du témoignage de cette personne, répartissez-vous en groupes de discussion de dix à douze personnes. Dans chaque groupe, il doit y avoir un animateur et une personne qui prend des notes afin que le fruit du processus puisse être enregistré. Ces notes seront remises à l'animateur, qui les inclura dans le rapport en cours de rédaction.

 

À la fin de l'activité, il est recommandé de célébrer l'eucharistie du jour, en se réunissant autour de la Parole et en participant au sacrement.