DSC_0358_edited.jpg

Bio express

Age : 61 ans

Profession : Aide à domicile

Ville : Tel Aviv 

Rite : Catholique latin

Ginna

"Le sentiment de faire partie de quelque chose dépend de chacun"

Êtes-vous impliquée dans l'Église ?

Je suis arrivées des Philippines dans les années 1990. Avant le centre, j'avais l'habitude d'aller à Jaffa. Quand le centre a ouvert, je me suis portée volontaire comme commentateur. J'ai étudié un peu d'hébreu et j’ai des bases pour lire et parler. L'Eglise, c’est ma vie. Quand je me sens déprimée, je viens ici, au centre communautaire Notre-Dame-Femme-des-Valeurs de Tel-Aviv. Dieu est mon refuge et mon pourvoyeur.

 

Avez-vous le sentiment de faire partie de l'Église de Terre Sainte ?

Oui. Le sentiment de faire partie de quelque chose dépend de chacun. Si vous êtes dévoué, si vous croyez en vous et si vous prenez des décisions pour vous-même, alors vous êtes bon.

 

Est-ce que quelque chose vous dérange à l'intérieur de l'Église ?

Pour être honnête, parfois les prêtres ne sont pas là où ils devraient être, ils ne sont pas assez engagés. Ils mettent trop de distance avec les gens, ils ne sont pas accessibles et ils n'écoutent pas. 

 

Avez-vous un rêve pour l'Église ?

Qu'elle inclut plus de gens, qu'elle devienne plus grande. Qu'elle donne à chacun la possibilité de faire partie de l'église et d'y venir. Le centre communautaire est très petit et il ne peut pas accueillir tout le monde lors des grandes fêtes comme Noël. 

Propos recueillis par Cécile Lemoine