F210402JA07.jpg

Faisons connaissance

En chiffres

Minorité. Les chrétiens représentent 2,4% de la population en Israël, 1% en Palestine et 4% en Jordanie. Parmi eux, les catholiques sont la deuxième plus grande communauté en nombre de fidèles, après l’Eglise orthodoxe.

Diversité. Si on zoom encore un peu, on observe que les catholiques de Terre Sainte (Israël et Palestine) sont divisés en une multitude de communautés dont voici les principales :

  • Les arabophones : la communauté arabe locale, majoritairement melkite ou latine

  • Les "migrants" : des travailleurs catholiques issus de pays comme les Philippines, le Sri Lanka, l'Inde, etc... Ils sont majoritairement catholiques latins. Il y a également des demandeurs d'asile, pour la plupart originaires d'Afrique, parmi lesquels se trouvent des catholiques de rite oriental.

  • Les hébréophones : ils sont autour d’un millier et regroupent des catholiques qui vivent en milieu juif israélien 

  • Les religieux et les religieuses : 27 ordre religieux masculins et 66 congrégations féminines tiennent des couvents répartis sur toute la Terre Sainte

  • Les pèlerins : 630 000 personnes dont 98 % de catholiques se sont rendus en 2019 sur les lieux où est né, mort et ressuscité Jésus.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

Les catholiques de Terre Sainte

Entre diversité et unité

En communion avec Rome, les Églises catholiques orientales reconnaissent la primauté et l'autorité spirituelle du pape mais ont pu conserver leurs propres langues et liturgies, ancrées dans des traditions millénaires. Quelques repères.

Sans titre.png

Les Grecs-catholiques

Catholiques de rite byzantin, les Grecs Melkites sont nés d'un schisme dans l'Église grecque orthodoxe d'Antioche en 1724. A cette époque, une partie de ces chrétiens ont choisi d’entrer en communion avec le Saint-Siège.

  • Nombre de fidèles : 1,3 million dont 700 000 au Proche-Orient

  • Langue de liturgie : arabe et grec

  • Patriarche : S.B. Joseph Absi, installé à Damas. En Terre Sainte : Très Rev. Mgr Yasser Al- Ayyash, vicaire patriarcal à Jérusalem, et Très Rev. Mgr Youssef Matta, archevêque d’Acre.

F170226SB16.jpg

Les Latins

 Si l'établissement du patriarcat latin de Jérusalem remonte au royaume des Croisés (1099-1291), la fonction de patriarche de rite romain a été restaurée en 1847. Avant cette date, ce sont les franciscains, institués gardiens des lieux saints par le pape Clément VI au14e siècle, qui animaient la vie pastorale des latins. Un terme qui fait d’ailleurs référence à leur langue liturgique historique.

  • Nombre de fidèles : 1,3 milliard dont 2 millions au Moyen-Orient et 250 000 en Terre Sainte

  • Langue de liturgie : arabe, autres langues parlées par les fidèles, et latin dans certains lieux saints (Basiliques du Saint-Sépulcre, de la Nativité...

  • Patriarche : S.B. Mgr Pierbattista Pizzaballa

F170226SB29.jpg

Les Maronites

L'Église maronite est une communauté chrétienne dont la plupart des membres sont originaires du Liban. Elle est en union avec l'Église catholique romaine depuis ses débuts, en 1182. C'est la seule Église orientale à être entièrement catholique : elle n’a pas de branche orthodoxe.

  • Nombre de fidèles : environ 10 millions dans le monde

  • Langue de liturgie : arabe, syriaque-araméen

  • Patriarche : S.B. Béchara Boutros Raï basé au Liban et représenté par S.E. Mgr Moussa el-Hage en Terre Sainte

syriaque catholique.jpg

Les syriaques catholiques

Les Syriaques (syriens) catholiques sont issus d'un schisme avec l'église orthodoxe au 16e siècle, époque à laquelle ils se sont unis à Rome. Originaires de Mésopotamie, ils vivent ou ont vécu dans des pays comme la Syrie, le Liban, la Jordanie, l’Irak, l’Iran et le sud-est de la Turquie.

  • Nombre de fidèles : environ 175 000 dont 100.000 au Proche-Orient en Irak, Syrie, Liban et en Jordanie

  • Langue de liturgie : araméen-syriaque et arabe.

  • Patriarche : S.B Ignace Youssif III Younan, qui siège Liban. Mgr Ephrem Semaan est l'évêque de l'exarchat de Jérusalem.

Patarag-3-700x450.jpg

Les Arméniens catholiques

L’Eglise arménienne catholique partage la même histoire et le même héritage spirituel que l’Eglise Arménienne Apostolique dont elle s'est séparée au 18e siècle pour s'unir à Rome. 

  • Nombre de fidèles : environ 450 000 dans le monde et quelques centaines en Terre Sainte

  • Langue de liturgie : arménien

  • PatriarcheRaphaël Bedros XXI Minassian. Il siège au Liban

F160629HP06.jpg

La Custodie de Terre Sainte

Les franciscains, ou ordre des frères mineurs, de rite latin, sont présents en Terre Sainte depuis le 13e siècle, date d'une rencontre entre saint François d’Assise et le sultan al-Kâmil. Institués gardiens des lieux saints par le pape Clément VI en 1342, ils assurent une présence catholique dans une grande majorité de sanctuaires et animent de nombreuses paroisses.

  • Nombre de religieux : environ 250, d’une trentaine de nationalités différentes

  • Langue de liturgie : latin, italien et arabe dans les paroisses locales

  • Custode : Francesco Patton, ofm