img-20220110-wa0010-1641903805.jpg
Des pistes pour la troisième activité : En mission ensemble

"Le but du synode est de planter des rêves, de susciter des prophéties et des visions, et de permettre à l'espérance de s'épanouir."

"Tous les croyants étaient unis de cœur et d'esprit. Personne ne prétendait qu'un de leurs biens lui appartenait en propre, mais ils partageaient tout ce qu'ils avaient." (Actes. 4, 32).

"Il sera d'une importance fondamentale que la voix des pauvres et des exclus trouve également une place [dans le processus synodal]."

 

La base de la discussion est "la passion partagée pour la mission commune d'évangélisation et non la représentation d'intérêts contradictoires."  Il est toutefois de la plus haute importance de reconnaître que "l'écoute est le premier pas, mais elle exige d'avoir un esprit et un cœur ouverts, sans préjugés."

 

Prière du synode

 

Nous nous tenons devant toi, Saint-Esprit

Rassemblés en ton nom.

Tu es notre seul guide

Vient demeurer dans nos cœurs

Enseigne-nous le chemin a suivre et la manière dont nous pouvons le suivre.

 

Nous sommes faibles et pécheurs ;

Ne nous laisse pas promouvoir le désordre.

Ne laisse pas l'ignorance nous égarer

Ne laisse pas non plus la partialité influencer nos actions.

 

Aide-nous à trouver notre unité en Toi

afin que nous puissions marcher ensemble vers la vie éternelle.

Et ne nous éloigne pas du chemin de la vérité et de ce qui est juste.

Tout cela, nous le demandons, Toi qui es activement présent partout et toujours.

En communion avec le Père et le Fils, maintenant et pour toujours.

Amen.

 

Rendre service

 

La première communauté de croyants partageait tout ce qu'elle avait. Pas seulement pour essayer d'améliorer la vie des pauvres parmi eux, mais pour partager la pauvreté du Christ lui-même. C'est dans le partage qu'ils servent et se soucient du bien-être des uns et des autres. Nous aussi, nous sommes appelés à ouvrir nos cœurs les uns aux autres, à nous aider mutuellement, à grandir en sagesse et en amour pour Dieu. 

 

Visitez une institution catholique où il est possible de rendre service : un hôpital, une école, un orphelinat, une maison pour personnes âgées ou handicapées, un centre pour migrants ou demandeurs d'asile... Prévoyez-y une activité qui aidera concrètement l'institution.

 

En arrivant, prenez le temps de célébrer une simple liturgie de la Parole, en lisant ensemble la prière pour le Synode, puis lisez lentement le passage sur la première communauté chrétienne qui vit en communion, partage ce qu'elle a et prend soin des pauvres (Actes 4:32-35).

 

Invitez une personne de l'institution que vous visitez à parler de son établissement, de sa fondation, de son histoire et de sa mission actuelle. À la fin de la présentation, divisez-vous en groupes pour réaliser ensemble une activité pratique qui a été planifiée avec le personnel de l'institution : nettoyer, peindre, déplacer des choses, activités avec les personnes qui sont là (enfants, personnes âgées, handicapés, migrants).

 

À la fin de l'activité, formez des groupes de discussion de dix à douze personnes. Dans chaque groupe, il doit y avoir un animateur et quelqu'un qui prend des notes afin que le fruit du processus puisse être conservé. Ces notes seront remises à l'animateur, qui les inclura dans le rapport en cours de rédaction.

 

Les questions qui peuvent animer la discussion sont les suivantes :

 

  1. Qu'est-ce qui nous distingue, en tant que communauté chrétienne, de ceux qui nous entourent ? Comment nos institutions ecclésiales (écoles, hôpitaux, centres pour migrants, etc.) se distinguent-elles des autres institutions que nous connaissons ? Comment les voix des minorités, des exclus et des laissés-pour-compte sont-elles présentes dans ces institutions 

  2. Comment l'Église soutient-elle ceux de ses membres qui s'engagent à servir la société ?

  3. L'Eglise appelle tous les chrétiens à être co-responsables de sa mission. Qui l'Église sert-elle ou ne sert-elle pas et comment pouvons-nous améliorer le service de l'Église à leur égard ?

 

À la fin de l'activité, il est recommandé de célébrer l'Eucharistie du jour, en se réunissant autour de la Parole et en participant au sacrement.